Google+ Badge

mardi 16 mai 2017

UNE " CHANCE POUR LA FRANCE " ET LA BRETAGNE ???



Saint-Malo. 17 mois de prison pour le rappeur tunisien coupable de violences conjugales


wel el 15 saint malo


17/05/2017 – Saint-Malo (Breizh-Info.com) – Ala Eddin Yacoubi, dit Weld El 15, est un rappeur tunisien ayant obtenu un visa « Compétences et talents » auprès de l’Etat français. 

Il était notamment soutenu par Carole Bohane, membre du MRAP 35.


 Habitué des prétoires, il a été condamné à Saint-Malo à 12 mois de prison ferme et 5 mois de prison avec sursis pour violences conjugales, menaces de mort, consommation de drogue et outrage à plusieurs policiers.

Sa compagne avait dû accoucher avec des côtes cassées

Dans un article récent, nous dévoilions quelques détails explosifs des accusations qui pesaient sur le rappeur tunisien.


Son ex-compagne avait notamment affirmé avoir été frappée au ventre par son compagnon alors qu’elle arrivait au terme de sa grossesse. Elle avait ainsi dû accouché avec plusieurs côtes cassées !

Son enfant a également été menacé par le Tunisien. 

Ce dernier a pointé un couteau sur le ventre de sa compagne enceinte et, après la naissance, a posé le nouveau-né sur la gazinière en menaçant de tout faire sauter.

En outre, son ex-compagne a indiqué durant l’enquête avoir fourni, sous la contrainte, des attestations expliquant que Weld El 15 n’était plus violent, et cela afin de lui permettre de rester en France, à Saint-Malo.

La victimisation du Tunisien n’a pas fonctionné

weld_el_15 

Maître Matteo Bonaglia, l’avocat de Weld El 15, a d’abord tenté de faire valoir une exception de nullité sur la trop longue durée de la garde à vue de son client mais le tribunal l’a rejetée. 

Ensuite, l’avocat du sulfureux rappeur a exigé la relaxe en parlant de « ratonnades judiciaires » à l’encontre de son client. 

Cette sortie provocatrice faisant de Ala Eddin Yacoubi une éternelle victime d’un système judiciaire raciste n’a visiblement pas eu l’effet escompté puisque le tribunal de Saint-Malo a condamné le Tunisien.


Il a été condamné à 17 mois de prison dont 5 mois avec sursis et interdiction de rencontre son ex-compagne pendant 2 ans. Il devra également lui verser 2 100 €.

NF
Saint-Malo. De lourdes accusations pèsent sur le rappeur Weld El 15


Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine