Google+ Badge

mercredi 10 mai 2017

MARION MARÉCHAL-LE PEN JETTE L' ÉPONGE ........;

 

Marion Maréchal Le Pen annonce et explique son retrait de la vie politique [Vidéo]

marion_le_pen
10/05/2017 –08H00 Paris  (Breizh-info.com) – Marion Maréchal Le Pen annonce et explique son retrait de la vie politique ce mercredi 10 mai au matin, sur TV Libertés (entretien exclusif). 

Elle a choisi TV Libertés comme première chaîne de télévision pour s’exprimer, cela afin de montrer l’importance des médias alternatifs aujourd’hui.
Cet entretien exclusif, libre de droit, peut être repris tout ou partie à la condition de citer la « chaîne TVLibertés » sans autre mention.


Elle ne sera pas candidate à sa succession aux élections législatives des 11 et 18 juin, et doit par ailleurs quitter son mandat de conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), où elle préside le groupe du parti d’extrême droite.


« J’ai toujours dit que je ne ferai pas que de la politique, déclarait Marion Le Pen, le 30 mars, sur la chaîne Paris Première.

 Le tout est maintenant de le faire au bon moment, je ne souhaite pas nuire au combat du parti qui est le mien.
 Or, je sais que toute démarche de ma part sera immédiatement analysée, perçue, comme une guerre avec Marine. Je le ferai en temps voulu. ».


Des électeurs du Front national nous ont confié être abasourdis avec cette nouvelle tandis que d’autres y voient de nombreuses perspectives :
« La fin du règne des Le Pen, c’est une bonne chose pour nos idées. Car le nom a montré ses limites électorales. 

Par ailleurs, M. Philippot ainsi que l’équipe des intégristes républicains va petit à petit prendre le pouvoir ….on va revenir à un parti de type MRC (Chevènement) » nous glisse Stéphane, adhérent en Loire-Atlantique. 

« Et donc ils vont s’effondrer d’eux mêmes, tandis qu’il y aura un boulevard pour que les idées identitaires, celles auxquelles souscrivent une large partie des Français qui par ailleurs étaient rebutés par la folie anti Europe et anti Euro. 

Et par l’étatisme qu’une partie de la population trouve insupportable. Il ne faudra pas se louper ! ».


De l’espoir en politique donc ….


Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

ET AUSSI

FN. Marion Maréchal-Le Pen se retire de la vie politique



  • La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen se retire de la vie politique.
    La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen se retire de la vie politique. | AFP


La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a annoncé ce mercredi qu’elle se retire de la vie politique. Par conséquent, elle va quitter son mandat de cheffe de l’opposition au Conseil régional de Paca et ne sera pas candidate à un nouveau mandat de députée du Vaucluse.

Marion Maréchal-Le Pen, 27 ans, a annoncé ce mercredi dans les quotidiens régionaux Vaucluse Matin et Le Daupiné qu’elle quitte son mandat de cheffe de l’opposition au Conseil régional de Paca et qu’elle n’est pas candidate à un nouveau mandat de députée du Vaucluse.

Elle avait exprimé à de nombreuses reprises son envie de se lancer dans le monde du privé et de s’occuper de sa vie familiale, et laissé poindre sa lassitude quant aux relations compliquées au sein du Front national avec sa tante Marine Le Pen, sèchement battue dimanche au second tour de la présidentielle, comme avec le vice-président du FN Florian Philippot.


Le 5 avril, le Canard enchaîné avait déjà laissé entendre que la jeune femme envisageait de ne pas briguer un second mandat, et qu’elle comptait quitter la présidence du groupe FN en Paca.


 « Consacrer plus de temps » à sa vie familiale

Dans une lettre à paraître dans Vaucluse Matin et Le Dauphiné mercredi, la benjamine de l'Assemblée nationale annonce qu'elle « sort quelque temps » du monde politique, « aspirant à travailler » dans « le monde de l'entreprise » mais aussi à « consacrer plus de temps » à sa vie familiale. 


Une décision annoncée mardi aux instances frontistes et ces jours-ci à ses proches. 

 « Si nous voulons rendre ses lettres de noblesse à la politique, il faut prouver aux Français qu'il existe aussi des élus libres et désintéressés refusant de s'accrocher coûte que coûte à leur statut et à leurs indemnités », justifie-t-elle. 

Pour autant, « Marion », comme tous l'appellent au Front national, « ne renonce pas définitivement au combat politique »: « je ne pourrai jamais rester indifférente aux souffrances de mes compatriotes »

« Une désertion » pour son grand-père

« S'il n'y a pas une raison gravissime à cette décision, je considère que c'est une désertion », a déclaré le grand-père de la députée FN du Vaucluse, dans un entretien au figaro.fr.

Selon Jean-Marie Le Pen, qui l'avait encouragée à se lancer en politique, son retrait « va créer une grande déception ». 

Car, « bien au-delà de la Paca, Marion représentait un espoir d'avenir pour pas mal de militants et d'électeurs du Front national ».

« Je pense que Marion aurait dû prendre cette décision avant, ou attendre un peu car nous sommes en campagne électorale. 

Le pays attend le verdict des urnes. 

Qu'en pleine bataille législative, l'une des vedettes les plus aimées et admirées du mouvement défaille, cela peut avoir des conséquences terribles », a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir si elle pourra un jour se porter candidate à la présidentielle, il répond :  
« Pas si elle se retire du combat ! Parce qu'il faut prendre de l'élan ». 


Jean-Marie Le Pen  s'est lui-même présenté cinq fois à la magistrature suprême.


Source et Publication:    http://www.ouest-france.fr/politique/