Google+ Badge

lundi 15 mai 2017

EXPLOSIONS DES ACTES ANTI-CHRÉTIENS EN FRANCE ! CHUTTTTTTTT


Les actes anti-chrétiens explosent en France !

synthese-une-avril-2017



–05H45 Paris (Breizh-info.com) – 

La synthèse de l’Observatoire de la christianophobie du mois d’avril fait état d’une préoccupante augmentation des actes d’hostilité contre les chrétiens et leurs lieux de culte en France. 

Les autorités publiques, de leurs côtés, font la sourde oreille et se félicitent de la baisse des actes dits “antisémites” et “antimusulmans”.
Trente et un actes antichrétiens pour le seul mois d’avril en France ! 

Cela représente environ un acte grave d’hostilité au christianisme par jour.


Le rapport de l’observatoire de la christianophobie recense en effet les actes les plus importants voire les plus abjects comme celui d’une école maternelle catholique vandalisée à Tinténiac en Ille-et-Vilaine dans la nuit du 23 au 24 avril.

Des actes largement passés sous silence par une grande majorité des médias.

Une synthèse mensuelle précise puisque les actes sont recensés par date mais aussi par typologie et par secteur géographique.

 Ainsi, on apprend que les chapelles et églises sont les lieux les plus touchés avec six actes de vandalisme pour le seul mois d’avril, à égalité avec les profanations de cimetières… 
Viennent ensuite les lieux de dévotion hors lieu de culte comme les calvaires et les profanations d’églises et de chapelles.

D’un point de vue géographique, la synthèse nous apprend que c’est l’île de La Réunion qui est la plus touchée par les actes de christianophobie avec 5 recensés pour le seul mois d’avril suivie par les Alpes-Maritimes avec 3 actes d’hostilité grave…

La synthèse proposée chaque mois par l’observatoire ne recense cependant pas tous les actes d’hostilité envers les chrétiens en France et se concentre sur les éléments les plus graves.


Une méthode de comptabilisation qui rend la synthèse crédible et qui la différencie des chiffres du ministère de l’Intérieur qui, eux, comportent les insultes et autres actes de malveillance sur internet notamment.

Les actes dits “antisémites” et “antimusulmans” sont d’ailleurs en baisse sur l’exercice 2016, le résultat notamment d’une politique de protection à l’égard de ces communautés. 

Des égards dont ne semblent pas profiter les chrétiens.


Depuis la publication de la synthèse du mois d’avril, au moins cinq nouveaux actes de dégradation ont été recensés. 

Toujours dans le silence des médias mainstream et des personnalités politiques…


Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine