Google+ Badge

lundi 31 août 2015

LA FRANCE TOURISTIQUE ET SES CHÔMEURS ???


France : première destination touristique et dernière créatrice d’emplois

La fin de l’été marque souvent l’heure des comptes pour les professionnels du tourisme ; avec plus de 85 millions de touristes étrangers, le pays peut se targuer de détenir cette année encore la première place des destinations touristiques. 
Le Ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, s’en est d’ailleurs félicité. 
Cette situation est pourtant en demi-teinte, et les professionnels ne doivent pas se voiler la face : l’ouverture des pays asiatiques et la concurrence du numérique bouleversent également ce secteur. 
Une comparaison plus détaillée des statistiques à notre disposition permet de dégager des tendances qui ne sont pas aussi favorables qu’elles n’y paraissent.

Le législateur en prend également conscience ; un récent rapport d’information de l’Assemblée nationale rappelle que « […] le tourisme apparaît depuis trop longtemps comme une manne naturelle. 
Il s’agit d’une illusion trompeuse, entretenue par des statistiques flatteuses, incomplètes et pour partie illusoires. Notre pays demeure, certes, sur le papier, la « première destination touristique mondiale » en fréquentation […]. 
Mais côté recettes touristiques le classement est moins flatteur. C’est pourquoi nous devons nous interroger sur ce potentiel sous exploité et combattre l’idée que le tourisme serait un secteur protégé à l’abri de tout changement. »[1]
Le tourisme en France contribue chaque année à 7,3 % du PIB, soit 157 Md€ de richesses créées par ce secteur en 2014[2]
Un tel marché devrait être à même de soutenir un grand nombre d’emplois. Parmi les pays les plus touristiques en Europe (plus la Turquie), la part de l’emploi dans ce secteur en pourcentage de l’emploi total est bien plus faible en France, 3,7 % contre plus du double en Espagne. 
La France est également bien en dessous des moyennes de l’OCDE et de l’Union européenne, qui s’établissent à 5,5 % et 4,5 % respectivement.
Pour l’Allemagne et le Royaume-Uni, la forte part du temps partiel peut expliquer une partie de l’écart. 
Mais cette analyse ne s’applique pas lorsqu’on compare la France à l’Europe méditerranéenne et à la Turquie, où ni les salaires, ni le temps de travail n’expliquent la différence d’emplois générés par le secteur touristique. Le secteur du tourisme ne crée pas autant d’emplois qu’il le devrait.

Tourisme et marché de l’emploi dans quelques pays européens en 2013

GIF - 23.3 ko

Source : OCDE

D’après l’Organisation mondiale du tourisme, la France représente 7,8 % des arrivées de touristes étrangers mais génère seulement 4,7 % des recettes mondiales.
 En outre, si le pays veut conserver sa place de leader dans l’accueil des touristes étrangers d’ici à 2030, il lui faudra augmenter le nombre de visiteurs de 65 %, pour atteindre les 140 millions. 
De lourds investissements seront nécessaires à la réalisation de cet objectif difficilement réalisable dans le contexte actuel. 
En dépit de son statut de leader, la France va continuer à perdre des parts de marché dans le secteur du tourisme. 
Plus inquiétant encore est le niveau de dépense par touriste étranger, qui représente seulement 60 % de la moyenne mondiale, comme l’indique le tableau ci-dessous.

Nombre de touristes étrangers et dépense moyenne dans les 10 pays les plus touristiques en 2013

GIF - 19.6 ko

Source : OMT, Calculs de l’IREF

En réalité, si la France attire de nombreux touristes internationaux, ces derniers sont peu dépensiers, même comparés à des pays comme la Thaïlande ou la Turquie.
 Ainsi, on constate que les touristes étrangers dépensent beaucoup moins que dans les neuf autres destinations les plus touristiques de la planète, à part la Russie. Si les touristes étrangers en France dépensaient autant que la moyenne mondiale – soit 830 € environ –, les recettes seraient supérieures d’environ 18 Md€ par an et jusqu’à 115 Md€ supplémentaires lorsque l’on compare notre situation à celles des Etats-Unis. 
Dans la mesure où le secteur touristique soutient près de 2 millions d’emplois directs et indirects en France, 18 Md€ de recettes supplémentaires permettraient la création de 230 000 nouveaux postes dans les secteurs concernés.
Si globalement les enquêtes de satisfaction sont plutôt positives pour la France, les touristes internationaux ne dépensent pas suffisamment relativement aux autres grandes nations touristiques. « Cette caractéristique est accentuée par la comptabilisation comme touristes des étrangers qui ne font que traverser notre pays pour se rendre sur leur lieu de villégiature ou en revenir. »[3] Mais s’ils traversent sans s’arrêter, c’est que nous ne savons pas les retenir !!
Le secteur hôtelier est depuis quelques années en déclin, les sites de réservations en ligne comme Booking font pression à la baisse sur les prixAvec des applications comme Airbnb, l’offre est en forte augmentation. Comme dans tous les secteurs, le numérique et la concurrence vont obliger le secteur à modifier sa stratégie. Quant à l’Etat, son meilleur rôle serait de restreindre ses interventions dans cette phase de transition et d’adaptation.

Source et Publication:  http://fr.irefeurope.org/France-premiere-destination-touristique-et-derniere-creatrice-d-emplois,a3447?utm_campaign=iref-fr

MARSEILLE A AUSSI CES " CHANCES POUR LA FRANCE " !




Pas de bol :
ceux là aussi font partie de la petite poignée de voyous qui perturbent l’ ordre public …


Silence radio des médias et de Taubira … !

Pas un mot non plus aux informations de FR3 Provence Côte d'Azur … !  

                   
« Les Chances pour la France » étaient au Tribunal Correctionnel de Marseille :

Abdeljalil Belbraïk s’ adresse au Juge :
« Va niquer tes morts … Espèce de fils de Pute ! »
Lourdes peines pour avoir, vendredi, transformé le Prétoire en un ring de Boxe.
Des peines de huit à dix  mois de prison ferme et un maintien en détention ont été prononcés, hier soir, contre trois des jeunes prévenus, Maghrébins qui, vendredi, à l'issue d'un délibéré, avaient provoqué dans la salle d'Audience du Tribunal Correctionnel une véritable scène d'émeute.

Le Tribunal venait de condamner à douze mois de Prison Ahmed Belbraïk pour trafic de Stupéfiants, lorsque le public a bruyamment manifesté.
( composé de seconds couteaux de même origine ... )

Le Président Fabrice CASTOLDI a alors ordonné l'évacuation de la Salle durant laquelle, le frère du Condamné  « Abdeljalil Belbraïk », 20 ans, s'adressa aux Juges en Termes injurieux :

« Va niquer tes morts …  Espèce de fils de pute ! »

Le Procureur, présent à l'Audience, relevant l'outrage à Magistrat, ordonna l'Interpellation immédiate mais quatre Policiers ont été nécessaires pour y procéder  dans une Confusion totale.

Entendu par les Enquêteurs, le Président Fabrice CASTOLDI assurait n'avoir jamais connu une telle Violence en vingt ans d'exercice des Prétoires et l'un de ses Assesseurs confiait sa peur de voir les dix Policiers, soit tout l'Effectif du Palais, être débordé. [...]

Bientôt il faudra l'Armée dans les Prétoires et les " quartiers sensibles " comme disent les Menteurs des Médias (subventionnés) qui édulcorent, taisent et mentent sur la Gravité de la Situation en France.
Merci MarcO. 

LES " COLLABOS " DE L' IMMIGRATION, INVASION !


Published On: Mon, Aug 31st, 2015

Torrent migratoire : Laurent Fabius ordonne à la Hongrie de démonter son mur de protection

SHARE THIS
TAGS
bhl_fabius_kouchner
BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ (31/08/2015) Comme nous l’évoquions récemment, l’invasion afro-islamique est en train de fragmenter le continent, entre d’une part une Europe de l’Ouest résolument engagée dans le remplacement de sa population, et d’autre part l’Europe Centrale et Orientale qui y voit une menace existentielle. Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères d’origine juive, s’en est ainsi violemment pris à la Hongrie et à son mur de protection. 
Cette dernière a convoqué les diplomates français pour remettre Paris à sa place.
Front des Européens de l’Est
Après la construction d’un vaste mur visant à contenir le torrent musulman en Hongrie (lire ici), des réactions de soutien se sont manifestées, au plus haut niveau, en Europe de l’Est. Ainsi l’ex-Premier ministre Péter Boross, qui évoque “un problème ethnique et racial” (lire ici). 
La Hongrie estime en effet que 300 000 envahisseurs musulmans auront atteint le pays en 2015 (lire ici).
De son côté, la Slovaquie, par la voix de son premier ministre Robert Fico, a annoncé refuser toute immigration musulmane dans le pays (lire ici) :
«La Slovaquie est un pays chrétien, et nous ne pouvons tolérer l’afflux de 300 ou 400.000 migrants musulmans qui vont commencer à construire des mosquées partout et essayer de changer la nature, la culture et les valeurs de notre pays.»
Même son de cloche en Tchéquie où le “Bloc contre l’Islam” a receuilli 145 000 signatures contre l’accueil d’envahisseurs musulmans. 
Le président Tchèque, Milos Zeman a également estimé que «les réfugiés issus d’un milieu culturel complètement différent ne seraient pas dans une bonne position en République tchèque».
Le gouvernement bulgare, parfaitement au fait des us et coutumes des musulmans pour avoir été brutalement occupés par les Turcs pendant des siècles, a une position identique. 
Ainsi Boyko Borissov, le premier ministre bulgare, déclarait récemment lors d’un sommet européen :
« Si d’autres musulmans arrivent de l’étranger, cela changera radicalement la démographie du pays »
Les services secrets du pays auraient dit à Boyko Borissov qu’« entre un et deux millions de migrants attendent de l’autre côté »« Si 100 000 d’entre eux arrivent en Bulgarie, nous sommes finis », a-t-il commenté (source).
La France s’en prend aux Européens de l’Est
C’est dans ce contexte que le gouvernement socialiste français a entrepris d’attaquer les pays d’Europe de l’Est ou Centrale qui refusent de se laisser submerger par le tiers-monde afro-islamique.
Le journal Le Monde évoque les propos de Laurent Fabius, tenu hier (source) :
« On ne respecte pas les valeurs de l’Europe en posant des grillages qu’on ne ferait pas pour des animaux. » C’est avec ces mots très durs que Laurent Fabius a dénoncé, dimanche 30 août, l’attitude de la Hongrie face à l’afflux de migrants.

Le ministre des affaires étrangères français a critiqué le mur anti-migrants achevé la veille à la frontière entre la Hongrie et la Serbie, qu’il faudrait, selon lui, démanteler.
Et d’exiger au surplus qu’aucun pays européen ne puisse repousser l’envahisseur :
Concernant les demandeurs d’asile, « il faut pouvoir les accueillir, il faut que chaque pays réponde » aux demandes, a-t-il affirmé, dénonçant ceux, comme la Hongrie, qui ne l’acceptaient pas :
« Quand je vois un certain nombre de pays d’Europe, en particulier à l’Est, qui n’acceptent pas les contingents [de répartition des exilés], je trouve ça scandaleux. »
Au demeurant, l’usage du terme frauduleux “exilés” signe, s’il en était besoin, l’entrepris de désinformation à laquelle se livre le gouvernement français sur le sujet.
La Hongrie convoque les diplomates français
Mais la Hongrie, loin d’accepter les ordres du gouvernement français, a dénoncé l’attitude de ce dernier :
A la suite de ces critiques jugées « choquantes », le ministre hongrois des affaires étrangères Peter Szijjarto a annoncé dans un communiqué avoir convoqué lundi un représentant de l’ambassade de France à Budapest.
« Il apparaît que certaines personnes en Europe sont toujours incapables de comprendre quelle pression stupéfiante et dramatique subit la Hongrie du fait de la migration via les Balkans de l’Ouest ».
Et d’ajouter que le devoir de la Hongrie, loin de laisser le continent être envahi par les masses afro-musulmanes, était au contraire de les repousser sans discussion :
« Un bon Européen est celui qui suit les règles de l’Europe » en vertu desquelles « tous les membres de l’UE s’engagent à protéger leurs propres frontières ainsi que celles extérieures de l’UE », a poursuivi le ministre selon lequel « la Hongrie fait cela et par conséquent remplit aussi ses engagements envers l’Union »européenne.

About the Author


 -

ET AUSSI



Un rabbin : “C’est une excellente nouvelle que l’islam envahisse l’Europe” (vidéo)

SHARE THIS
TAGS
bernheim
BREIZATAO – URZH BED-NEVEZ (25/08/2015) Quelques images valant plus qu’un long discours, voici ce qu’un rabbin déclare sur l’invasion islamique en Europe et la “chute de la Chrétienté” :


Et l’association antiraciste CRIJF – vitrine du gouvernement israélien en France – de mettre en pratique :